Yarada Lô : le roi des arènes

Âge : 26 ans

Caste : XXX

Profession : Lutteur (mber) – Chasseur de primes

Totem : XXX

Passion : Scrute l’horizon depuis la muraille

[sociallocker id=”4532″] Homme pour la forme et féroce bête dans l’âme. Ses muscles portent toute la fierté d’une cité : Le Danka Wali. L’éléphant silencieux encore invaincu. Il incarne la force brute et la technique à l’oeuvre. Son nom : Yarada (malédiction en wolof).

Yarada Lô est réapparu à Danka Wali, sa cité État, à l’âge de 13 ans. On en sait très peu sur son enfance et ses véritables origines. La seule qui peut nous en dire plus est Majaba, sa mère qui n’est plus malheureusement.

Depuis ses 13 ans, Yarada vit avec sa grand mère. Le gamin, très peu bavard, est remarqué par les notables de la cité, qui découvre en lui une force exceptionnelle quand tout seul, il vient à bout d’un bataillon de soldat. 

Un exploit qui lui vaut d’être recruté à la prestigieuse écurie de Kilobi : le centre d’entraînement des lutteurs de Danka Wali. La même année, il participe au “dissongo”. Le tournoi de lutte qui met aux prises les lutteurs de toutes les cités états. 

Sa carrure exceptionnelle et sa force naturelle triompheront de ses adversaires. Il remportera le titre de “roi des arènes” la même année. Titre que le Danka Wali – sa cité – n’avait pas remporté depuis des lustres. Un kefoli (chant d’honneur aux guerriers chanté par les griots) lui sera dévolu pour sa bravoure et son charisme sans pareil.

13 ans plus tard, Yarada demeure le roi invaincu des arènes. Sa technique ultime – le pied d’éléphant – est gage de sa victoire à chaque duel.  

À côté de ses prouesses de lutteur, le jeune homme mène une vie au recul de la foule. C’est un chasseur de prime réputé qui passe ses heures perdues à scruter l’horizon depuis les murailles de sa cité. On ne sait pas exactement les pensées de son cœur, puisque il ne l’expose jamais.[/sociallocker]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

1 Comment