LE ROI BÉHANZIN: UN HÉROS DE LA RÉSISTANCE AFRICAINE A LA COLONISATION (Partie 1)

De son nom de naissance Ahokponou Nyakaja Honsinnyeli, Béhanzin est le fils et successeur du roi Gléglé. C’est en 1889 que Béhanzin devient à son tour roi du Dahomey. Il hérite ainsi d’une puissante armée de plus de 15 000 soldats, y compris un corps d’élite féminin !

Une fois sur le trône, il se fait surnommé « le roi requin« . Ce surnom est l’image de la réponse qu’il entend fournir à la menace que constituent les envahisseurs français venus par la mer.

En 1890, les français négocient avec le roi. Mais les pourparlers sont brisés par des interventions de Béhanzin à Porto Novo et Cotonou. Les Français répliquent par une arrestation des autorités dahoméennes à Cotonou. En réponse, Béhanzin prend en otage à Abomey, sa capitale, les Français de Ouidah. Des combats ont lieu à Cotonou et Porto-Novo. Dans cette dernière ville, l’attaque des Dahoméens est aussi due à une volonté de détruire des palmiers à huile, principal objet de commerce de la région. Le conflit est favorable aux Français, mais les Dahoméens ont réussi à abattre de nombreux palmiers à huile et à tuer 43 soldats français.

Source: Nofi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

26 Commentaires

  1. Konatesalifou

    Toujours en joie avec vous. Moi je l’ai appeler toujours King of Dahomey. C’est vraiment la découverte des hommes de valeurs perdus et des richeesse anciennes et nouvelles.